Qu’est-ce que la psychologie positive ?

On peut considérer comme faisant partie de la psychologie positive les recherches scientifiques, théories, outils et pratiques qui visent à comprendre et à développer l’épanouissement et le fonctionnement optimal des individus, mais aussi des groupes et des institutions. Le terme psychologie n’est pas vraiment bien choisi puisque des chercheurs et praticiens de différentes disciplines peuvent se reconnaître dans cet objectif, comme des enseignants, des éducateurs, des sociologues ou des spécialistes du management et de l’entreprise.

La science de l’épanouissement et du fonctionnement optimal des individus, des groupes et des institutions.

Plutôt qu’une discipline séparée, la psychologie positive est un mouvement qui regroupe et connecte les recherches et pratiques qui portent sur l’être humain un regard positif. Il s’agit de s’adresser à toutes et tous, et pas seulement aux personnes qui ont des troubles. Le but est le bien-être et le fonctionnement optimal, on va donc au-delà d’un état neutre sans souffrance. Sur ce chemin, on s’appuie sur les ressources présentes chez les individus et on arrête de focaliser sur ce qui ne va pas.

On s’intéressait au bien-être bien avant les années 2000 et a posteriori, on pourrait dire que de grands personnages comme Maslow, Rogers et Antonovsky ont fait de la psychologie positive dans leurs travaux sur la réalisation de soi et la santé positive. Depuis ces 20 dernières années, le mouvement a beaucoup de succès et énormément de recherches et d’énergie sont déployées dans ce sens. Des thèmes peu étudiés auparavant sont enfin explorés, comme les émotions positives et les forces.

La psychologie positive vous propose de faire dans votre vie exactement ce qu’elle fait dans le monde de la recherche : regarder le positif pour équilibrer votre perception de la réalité.

Depuis début 2019, j’explore le monde de la psychologie positive avec délectation. J’y trouve une façon de voir le monde qui enrichit mon regard et des outils pratiques, faciles à transmettre à mes clients pour les soutenir dans leur développement personnel. J’intègre ces pratiques dans mon accompagnement et j’ai mis sur pied des ateliers de groupe pour faciliter la découverte de cette mine de bonnes pratiques. N’hésitez pas à nous y rejoindre !


Pour aller plus loin

L’article fondateur du mouvement : Seligman M. et Csiksentmihalyi M. (2000) Positive psychology : an introduction. American psychologist, 55/1, 1-14.

Les livres de Martin Seligman vous racontent son chemin dans l’élaboration de la psychologie positive avec des exemples, des exercices, des anecdotes personnelles : Vivre la psychologie positive, comment être heureux au quotidien, Pocket, 2013 et S’épanouir, Pocket, 2016.

Sonja Lyubomirsky vous accompagne dans votre développement personnel en décryptant les résultats des recherches récentes et en vous livrant des exercices pour changer : Qu’est-ce qui nous rend vraiment heureux ?, Pocket 2015.

Le livre de Rebecca Shankland vous présente les bases de façon plus académique : La psychologie positive, Dunod, 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>